Programme de doctorat en études sur la conduite de la guerre

Aperçu

Le doctorat en études sur la conduite de la guerre consiste en un programme multidisciplinaire offrant aux étudiants la possibilité d'explorer en totalité ou en partie les différentes dimensions des conflits humains, soit les dimensions militaire, diplomatique, sociale, politique, psychologique et économique. Le tronc commun du programme d'études sur la conduite de la guerre est enseigné sur le campus du CMR à Kingston (Ontario), et il est possible de suivre des cours en apprentissage à distance sur Internet et dans divers sites dans l'ensemble du pays. La liste des cours du programme d'études sur la conduite de la guerre est disponible à l'adresse suivante : Annuaire du premier cycle et annuaire des études supérieures du Collège miltaire royal du Canada .

Programme d'études

Le programme de doctorat en études sur la conduite de la guerre est un programme d'études rigoureux qui prépare les étudiants à un emploi professionnel tel que chercheur indépendant, professeur d'université ou analyste principal. D'excellentes notes sont nécessaires pour suivre ce programme.

Le programme d'études comprend :

  • Six crédits de cours du niveau 600 ;
  • Un cours de méthodologie (ÉCG 607 pour un crédit) ;
  • La maîtrise de la langue seconde ;
  • Des examens de synthèse dans trois sujets d'études ;
  • La rédaction d'une thèse.

Selon leur bagage et le programme d'études qu'ils ont choisi, les étudiants seront peut-être obligés de suivre le cours de deux crédits ÉCG 600 (Les théories de la guerre depuis le 18e siècle) parmi les six crédits nécessaires pour le programme.

Portion en résidence et statut d'étudiant à temps plein

Le programme ne comporte pas de portion obligatoire en résidence. Toutefois, les étudiants du doctorant doivent faire deux années d'études à temps plein, ce qui signifie qu'ils doivent être inscrits en tant qu'étudiants à temps plein durant deux ans et suivre des cours de troisième cycle du programme d'études en conduite de la guerre du CMR durant cette période. Il peut s'agir de cours donnés au Collège ou de cours sur Internet, ou d'une combinaison des deux.

Sujets d'études

Le programme de chaque étudiant au doctorat doit comprendre trois sujets : le sujet principal (habituellement le sujet de la thèse) et deux sujets secondaires.

Surveillance des travaux

L'étudiant a un superviseur pour chaque sujet d'études. Le superviseur du sujet principal est habituellement le directeur de thèse de l'étudiant. C'est à l'étudiant de trouver ses propres superviseurs. Toutefois, le directeur de thèse et le président du programme d'études sur la conduite de la guerre peuvent l'assister dans ses démarches, au besoin. Aucun professeur n'est autorisé à encadrer plus d'un sujet d'études pour le même étudiant. Il est possible, avec l'autorisation du président du programme d'études sur la conduite de la guerre, d'engager un professeur qui ne fait pas partie du CMR pour les sujets mineurs, mais le directeur de thèse doit généralement faire partie du corps professoral du CMR. S'il est nécessaire de faire appel aux connaissances spécialisées d'un professeur qui n'appartient pas au CMR pour le sujet d'études principal (c.-à-d. pour le sujet de la thèse), un professeur du CMR agira comme co-superviseur.

Contenu

On suggère que la bibliographie du sujet soit établie par l'étudiant et son superviseur. Toutefois, il est obligatoire qu'elle soit approuvée par le superviseur en question. Chaque étudiant devrait s'entendre avec le superviseur sur la bibliographie du sujet au plus tard trois mois avant l'examen de synthèse.

Sujets

Trois sujets d'études sont offerts dans le cadre du programme de doctorat en études sur la conduite de la guerre

  • Relations internationales
  • Politique de défense
  • Histoire militaire

Raison d'être des sujets d'études

L'étude d'un sujet vise à développer la capacité d'analyse de l'étudiant plutôt qu'à lui faire mémoriser un grand nombre de faits. Parallèlement, les étudiants doivent avoir de bonnes bases dans les sujets qu'ils ont choisis. L'étude d'un domaine particulier devrait porter sur l'examen des tendances, l'exploration de nouvelles techniques de recherche et l'analyse de problèmes complexes.

Dans la préparation d'un sujet, on dispose d'une certaine latitude. Puisque le but premier est d'apprendre des techniques d'analyse, aucun cours ne couvre la totalité des aspects d'un sujet. L'étudiant doit lui-même apprendre les aspects qui ne sont pas couverts par les cours et, puisqu'il est un éventuel chercheur et professeur, il doit prouver qu'il est capable de travailler en autonomie. Les superviseurs conseilleront les étudiants sur les lectures à faire.

Examens de synthèse

Le but des examens de synthèse est d'évaluer la maîtrise des trois sujets d'études et l'érudition de l'étudiant par rapport aux exigences du doctorat en études sur la conduite de la guerre. Les examens de synthèse sont supervisés par un comité qui est dirigé par le président du programme d'études sur la conduite de la guerre ou son représentant. Ce comité est également formé du directeur de thèse, des superviseurs des sujets d'études de l'étudiant et d'autres membres nommés par le président du programme d'études sur la conduite de la guerre.

Les examens de synthèse ont lieu avant l'approbation du sujet de thèse, une fois les cours de doctorat terminés et les exigences linguistiques satisfaites. L'étudiant doit s'inscrire au cours Examen général de synthèse CP 600 jusqu'à ce qu'il ait terminé les examens, et payer les frais de scolarité appropriés. Habituellement, les étudiants terminent leurs examens à la fin de la deuxième année au doctorat. Les examens doivent être faits au moins une année civile avant la remise de la thèse.

Les examens de synthèse comprennent des parties écrites et orales. L'examen écrit sur chaque sujet est un examen sans documentation d'une durée de quatre heures. L'examen oral dure environ deux heures et couvre tous les sujets. Selon la norme en vigueur, les étudiants ne sont pas tenus de répondre de façon exhaustive à chacune des questions. Néanmoins, ils devraient avoir atteint un niveau de préparation qui leur permet de donner avec aplomb des cours de premier cycle sur chacun de leurs sujets. Ils sont tenus de connaître les théories dominantes dans chaque domaine, les grands thèmes des recherches en cours, les sources principales et les secteurs à approfondir ainsi que la façon de faire.

La qualité essentielle évaluée au cours des examens de synthèse est la capacité d'interprétation et la facilité d'expression de l'étudiant. Ces évaluations ont donc pour but de mesurer les acquis de l'étudiant aux points de vue suivants :

  • Connaissance du sujet
  • Capacité de faire une analyse personnelle
  • Capacité d'utiliser des techniques et des interprétations d'un sujet pour en analyser un autre
  • Capacité de synthèse, laquelle se voit surtout dans la partie écrite de l'examen
  • Facilité d'expression, autant à l'oral qu'à l'écrit.

Tous les examens de synthèse écrits ont lieu la même semaine. Les procédures à suivre en ce qui concerne les examens sont décrites ci-dessous :

  1. Une fois que les trois superviseurs de sujet ont mentionné à l'étudiant qu'il est prêt pour les examens de synthèse, ce dernier doit faire parvenir les documents suivants au président du programme d'études sur la conduite de la guerre : (a) une demande de passer les examens de synthèse et (b) un exemplaire de son projet de thèse. Les superviseurs devraient remettre, au même moment, les questions des examens au président du programme d'études sur la conduite de la guerre.
  2. Le président du programme d'études sur la conduite de la guerre agit en tant que président du comité d'examen ou délègue cette responsabilité à un membre du corps enseignant du programme d'études sur la conduite de la guerre. Le président du comité établit le calendrier des examens, qui s'échelonne normalement sur une période de deux semaines (par ex., semaine 1, jour 1 - examen écrit sur le premier sujet, semaine 1, jour 3 - examen écrit sur le deuxième sujet, semaine 1, jour 5 - examen écrit sur le troisième sujet, semaine 2, jour 5 - examen oral sur tous les sujets et évaluation du projet de thèse).
  3. L'heure et le lieu des examens sont choisis par le président du comité d'examen. Seuls l'étudiant et le président du comité sont tenus d'être présents. Après chaque examen, le président recueille la copie de l'étudiant et la transmet au comité d'examen.
  4. Tous les membres du comité en plus de l'étudiant sont tenus d'être présents à l'examen oral. Ce dernier dure environ deux heures et se divise comme suit : (a) examen oral portant sur les trois sujets, (b) discussion des examens écrits (au besoin) et (c) discussion du projet de thèse.

Les résultats des examens de synthèse déterminent si l'étudiant peut ou non poursuivre le programme d'études sur la conduite de la guerre. Si les résultats sont défavorables, le président du programme d'études sur la conduite de la guerre recommande au Conseil de la faculté, par l'entremise du Comité des études supérieures, de se réunir à une date ultérieure pour faire subir de nouveaux examens à l'étudiant ou de renvoyer ce dernier du programme d'études sur la conduite de la guerre. Si de nouveaux examens sont autorisés, ils doivent avoir lieu entre le troisième et le douzième mois suivant la date du premier examen. Si les résultats des nouveaux examens sont favorables, le président du programme d'études sur la conduite de la guerre en avise le secrétaire général et les crédits du cours Examen général de synthèse sont inscrits sur le relevé de notes de l'étudiant. Si les résultats des nouveaux examens sont défavorables, l'étudiant doit renoncer au programme d'études sur la conduite de la guerre.

Projets de thèse de doctorat

Les projets de thèse de doctorat devraient présenter un bref aperçu du sujet, l'objet principal de la recherche (p. ex. l'intitulé de la thèse ou la question centrale abordée par la recherche), la méthodologie de recherche que l'étudiant prévoie utiliser et une bibliographie. Les projets n'ont pas besoin d'être longs, mais doivent contenir suffisamment d'information pour permettre au personnel enseignant d'évaluer le plan de recherche.

Éléments des projets de thèse

D'environ 10 pages, les projets de thèse doivent contenir les éléments suivants :

  • Question et façon dont elle sera abordée
  • Table des matières provisoire
  • Bibliographie faisant état des principales sources

Aperçu

L'aperçu de la recherche proposée devrait inclure un intitulé clair de la thèse, faisant état de la question à aborder ou de l'hypothèse à vérifier. Devraient venir ensuite les raisons pour lesquelles il s'agit d'une question ou d'une hypothèse valable ainsi que des preuves attestant que la question ou l'hypothèse n'a pas été traitée d'une autre façon dans la littérature existante.

L'aperçu devrait également contenir une explication de la façon dont la question sera abordée ou l'hypothèse vérifiée et les raisons pour lesquelles il s'agit d'une approche valable.

Table des matières

La table des matières provisoire devrait refléter les points de l'aperçu et comprendre au moins les titres des chapitres.

Bibliographie des principales sources

Le but de la bibliographie est de montrer que l'étudiant connaît les principales sources à consulter dans le cadre de sa recherche.

On encourage fortement les étudiants à préparer leur projet avec l'aide de leur superviseur. Par ailleurs, le cours ECG 607 facilitera les choses aux étudiants.

Soumission de thèses

Les règles ci‑dessous s'appliquent à toute thèse soumise par les étudiants du programme de doctorat en études sur la conduite de la guerre.

  • Les thèses ne dépassent pas normalement 100 000 mots (400 pages), bibliographie, notes et annexes comprises.
  • Les thèses doivent être rédigées conformément aux directives figurant sur le site Directives de rédaction de thèse de la Division des études supérieures et de la recherche .
  • Toutes les thèses doivent être soumises au président du Comité des Études sur la conduite de la guerre au moins huit semaines avant la date prévue de soutenance.
  • Toutes les thèses des études sur la conduite de la guerre sont passées en revue par un examinateur interne avant d'être soumises à un examinateur externe.
  • Les thèses doivent être conformes aux règlements du Comité d'éthique de la recherche .

Financement

Le programme d'études sur la conduite de la guerre possède des ressources limitées pour aider financièrement ses étudiants des cycles supérieurs. Les étudiants qui ont réussi leurs examens de synthèse et dont le projet de thèse a été accepté peuvent présenter une demande d'aide financière à la recherche au président associé.

Enseignement

Enseigner ou agir à titre d'assistant n'est pas une obligation pour les étudiants au doctorat. Toutefois, il existe des possibilités pour les étudiants intéressés.

Cours

Il est important de prendre note que les cours du doctorat en études sur la conduite de la guerre ne sont pas tous offerts chaque année. Pour voir la liste des cours qui figurent au calendrier, visitez le site suivant : Cours du 2e cycle

Pour obtenir une description du contenu des cours, visitez le site suivant : Annuaire du premier cycle et annuaire des études supérieures du Collège miltaire royal du Canada .

Frais de scolarité

Pour obtenir des renseignements sur les frais de scolarité, visitez le site suivant : Frais universitaire au CMRC

Cours de lectures dirigées

Les étudiants peuvent suivre un cours de lectures dirigées dans le cadre de leur programme, sous réserve de la disponibilité d'un superviseur. Le président du programme d'études sur la conduite de la guerre est l'autorité approbatrice en ce qui concerne les cours de lectures dirigées. Une fois que l'étudiant s'est trouvé un superviseur, il doit soumettre au président du programme d'études sur la conduite de la guerre un projet de cours comprenant les documents suivants : (a) justification démontrant en quoi l'étudiant a besoin de ce cours, (b) description du contenu du cours, (c) liste des lectures et (d) plan d'évaluation du cours (c.-à-d. description du travail qui sera exigé de l'étudiant et barème de correction).

Déplacement pour la thèse

Une thèse de doctorat en sciences humaines et sociales peut exiger de l'étudiant une période de recherche hors de l'université. Les étudiants vont souvent consulter des archives et des bibliothèques se trouvant dans d'autres villes (parfois même dans d'autres pays) et passent quelque temps à ces endroits pour effectuer les recherches nécessaires.

Durée du programme

Suivi et surveillance du programme

Chaque année, en mai, les étudiants doivent remettre au président du programme d'études sur la conduite de la guerre un rapport d'avancement de doctorat.

Le document qui suit peut être visualisé ou téléchargé :

Pour plus d'information sur comment accéder ce fichier, veuillez consulter notre page d'aide .

Le président du programme d'études sur la conduite de la guerre, conjointement avec le comité du programme d'études sur la conduite de la guerre, surveille la progression de chaque étudiant. Lorsqu'un étudiant ne progresse pas de manière satisfaisante, le président du programme d'études sur la conduite de la guerre recommande au doyen des études supérieures de le retirer du programme de doctorat.

Évaluation de la thèse

Lorsque la thèse est terminée à la satisfaction du directeur de thèse, un comité établi par le doyen de la Division des études supérieures et de la recherche en fait l'évaluation. Le comité d'examen est constitué d'un président, de deux examinateurs du CMR (un expert du sujet d'étude et un autre expert d'un autre sujet), d'un examinateur extérieur expert du sujet et du directeur de thèse de l'étudiant.

La durée de l'évaluation de la thèse varie généralement entre deux et trois heures. L'évaluation se divise en deux parties : (1) un exposé public par l'étudiant sur ses travaux et (2) une interrogation orale sur la thèse. Habituellement, le public peut assister à l'évaluation, mais le doyen de la Division des études supérieures et de la recherche peut demander le huis clos si des circonstances le justifient.

Règlements concernant les études

Les étudiants en études sur la conduite de la guerre doivent respecter les règlements concernant les études présentées dans le calendrier de la Division des études supérieures et de la recherche à l'adresse suivante : Annuaire du premier cycle et annuaire des études supérieures du Collège miltaire royal du Canada .

Exigences linguistiques

Les candidats au doctorat doivent maîtriser une des langues officielles du Canada (l'anglais ou le français). Ils doivent également manier avec compétence l'autre langue officielle (l'anglais ou le français) et : (a) subir un test linguistique avant d'obtenir l'autorisation de passer les examens de synthèse ou (b) prouver que les compétences linguistiques ont été vérifiées ailleurs. Bien qu'il soit de la responsabilité de l'étudiant de répondre aux exigences linguistiques, les superviseurs devraient encourager leurs étudiants à satisfaire aux exigences avant d'être prêts pour les examens de synthèse.

L'examen linguistique est organisé par le président du programme d'études sur la conduite de la guerre. L'étudiant doit traduire un passage vers la " langue évaluée " à partir de la langue officielle qui est sa langue maternelle.

Date modified: